CONTEXTE & MISSION

Un nouveau projet, une nouvelle problématique

De nos jours, un smartphone ou un ordinateur peut contenir de nombreuses informations personnelles parfois sensibles. Documents bancaires, fichiers confidentiels, conversations privées ou encore contenus à caractère sensible. Autant d'informations qui peuvent tomber entre de mauvaises mains si on ne sait pas ce que l'ont fait.

prototype Privaci

C'est pourquoi j'ai décidé de créer Privaci, un projet d'application développé dans le cadre de ma formation Design Web & Mobile au sein de l'HEAJ. Mon hypothèse était la suivante : Les personnes possédant un ordinateur (ou une tablette ou smartphone) n’ont pas conscience des risques encourus sur le web et souhaiteraient connaître des outils et astuces pour mieux protéger leurs données personnelles et mettre fin à leurs mauvaises habitudes sur internet.

RECHERCHES APPROFONDIES

Avant de se lancer dans le projet

Le public ciblé par l'application, ce sont toutes les personnes possédant un smartphone ou un ordinateur qui souhaitent protéger leurs données. Afin de valider mon hypothèse, il me semblait important d'aller questionner mon public cible et en apprendre plus sur leurs habitudes et leurs besoins. Pour ce faire, j’ai opté pour la méthode des interviews découvertes qui me paraissait plus judicieuse qu’un simple formulaire.

Après avoir interviewé une dizaine de personnes de tous âges, j’ai pu me rendre compte que beaucoup de gens ont encore de mauvaises habitudes sur le web et ignorent totalement les risques encourus.

SOLUTION

Les débuts de Privaci

Bien qu’internet soit une source infinie d’informations et qu’ on y retrouve tous les conseils et outils nécessaires pour une sécurité optimale, j’ai pensé qu’il était pertinent de regrouper toutes ces informations en une seule et même application et ainsi simplifier l’accès à l’information.

Privaci était composé de trois fonctionnalités principales :

  • une partie prévention qui regroupe trois conseils quotidiens en sécurité informatique;
  • un générateur de mots de passe pour créer des mots de passe uniques et fiables;
  • un gestionnaire de mots de passe pour gérer ses comptes.
Version 2 du prototype Privaci

PHASE DE TEST

L'utilisateur avant tout

Une fois la première version de mon prototype construite, il était temps de la tester afin de savoir si elle répondait vraiment aux besoins de mes utilisateurs. J’ai donc réalisé une série de Tests Utilisateurs et User Journey qui m’ont aidé à détecter plusieurs problèmes.

User Journey

Suite aux différents tests que j’ai pu réaliser, trois problèmes majeurs revenaient assez souvent. Le premier concernait les fonctionnalités proposées par l’application. Beaucoup de personnes n’arrivaient pas à cerner le propos de l’application : “L’application est trop variée, on ne comprend pas à qui elle s’adresse ”. Pour pallier ce problème, j’ai décidé de mettre de côté le générateur et gestionnaire de mots de passe, et de me concentrer seulement sur la partie prévention. J’ai ajouté une page où on peut retrouver toutes les astuces pour celles et ceux qui cherchent une astuce en particulier, et j’ai aussi ajouté une page favoris pour garder les astuces pour plus tard.

Le deuxième problème était la navigation un peu trop hasardeuse : “On ne sait pas où ça va nous mener”. J’ai changé la navigation basée sur des icônes par un burger menu où il est indiqué clairement sur quelle page on va être redirigé.

Le dernier problème était le style graphique de l’application qui ne correspondait pas avec le propos de celle-ci. J’ai changé les couleurs et la typographie pour un style plus sobre. J’ai aussi remplacé les illustrations par des photos. Tous ces petits changements pour donner une sensation de sécurité et de confiance à l’application.

CONCLUSION FINALE

Toutes les bonnes choses ont une fin

Version finale protoype Privaci

Après trois versions de mon prototype, me voilà enfin satisfait du résultat final. Ce projet me tenait particulièrement à cœur car il traite un sujet qui me semble important et qui fait entièrement partie de notre quotidien. Ce projet m’a beaucoup appris, que ce soit la méthode de Lean startup ou le concept de MVP (Minimum Viable Product). Il me reste encore beaucoup à apprendre mais j’estime avoir déjà bien progressé grâce aux différents projets que j’ai pu réaliser cette année.

Case Study